En réponse à la lettre d’un voyageur sur la voie | Poésie | Qu'est-ce que le Soufisme ?| La Confrérie Soufie Nématollahi

Qu'est-ce que le Soufisme?  |  Poesie

En réponse à la lettre d’un voyageur sur la voie

Recherche (talab)

Ô ménestrel de l'âme,
     pour l'Amour de Dieu,
Pour un instant, Jouez l'air dissonant.

Car si l’élan d’Amour Bonté
      n'est pas,
Le coeur n'entendra pas notre message.

Comment la douce brise peut-elle
     seule
Transmettre le message aux amis ?

S’il est possible
     que je sois encore le compagnon de l'Amour.
Peut-être alors puis-je expliquer ce qu’est la fidélité...

Et rendez ivre le sobre compagnon
Qu'il puisse sortir de l’imagination et du sommeil.

Amour (eshq)

Quiconque parle
     de l'Amour de l'Ami
N'a jamais été touché par la douleur.

Union et séparation,
     infidélité et religion,
Pour lui tout est égal.

L'amant n’a que l'Amour :
     pas de pensée pour plus,
Pas de tristesse dans la perte.

Tant que tu ne te perdras pas
      sur le chemin de l'Amour,
Tu ne seras jamais le confident de l'Amour.

Ivre comme Farhad, avec la pioche du zekr,
Brise la montagne de l’existence.

Soumission (taslim)

Si tu te soumets
     à l'Âme des âmes,
Accepte à la fois l’ Union et la séparation.

Après avoir trouvé ton médecin,
     Ne laisse ni douleur
Ni remède t’inquiéter.

De tout ton coeur et de toute ton âme,
     sois satisfait,
Quels que soient les désirs de l’Ami.

Allez! Tiens-toi assis jour et nuit
     à la porte du cœur.
Prends garde! N’oublie pas l'image du coeur.

C’est seulement lorsque cette image aura anéanti tes préoccupations,
Que ta foi sera accrue.

Unité (tawhid)

Nous nous présentons plein d’Amour
     et d’ivresse,
Étrangers aux chaînes de l’adoration de soi.

Au banquet de la dévotion
     et de l’Amour Bonté,
La prétention à l’existence ne s’invite pas.

Tu ne verras chez nous que les signes
     de l'Ami.
Nous sommes libérés de la fierté et de l'humilité.

Dans notre cercle,
     seul Dieu est là.
Ici personne ne peut se manifester son existence.

Iblis toujours présent dans le " moi et nous"€
a été ainsi rejeté du royaume de l'Ami.

Union (vesal)

La nature du "toi" n'est que désir.
     Dans la maison "de moi et toi",€
Dieu n'apparaît pas.

La Vérité nous a mené vers toi ,
     et tu as vu
que je ne cherchais que Dieu.

Pourquoi chercher Dieu
     ailleurs qu'en Dieu ?
Ceci n'est qu’hypocrisie.

Dieu peut être cherché en nous
     si tu réalises
Qu'il y n’a rien d’autre que Dieu.

Ne nous vois pas avec des yeux emplis de dualité,
Cherche donc Dieu en nous.


Autres poèmes dans cette catégorie

  • L'Ocean

    Un océan sans fin, De l’eau, Que de l’eau. Vous êtes limité Et ainsi vous le croyez limité. Vos images sont à l’intérieur de vous Mais elles ne vous appartiennent pas. Comme les planètes, et les galaxies, Vous êtes une particule cachée. Qui êtes-vous ? Vous êtes inexistants
    suite

  • Un Souffle

    De l’avant-éternité à l’après-éternité Tout n’est qu’un simple souffle, Un souffle libre de toutes les mélodies Hautes et basses. Chéris ce souffle, Ce moment que tu apprécies maintenant, Passes-le dans la réjouissance : il n’y a Pas de temps pour la tristesse.
    suite

Spotlight

Sufi Journal